Les actualités
Qu’est-ce qu’un vin d’assemblage ?

L’assemblage, spécificité de nombreux grands crus français est un art à part entière. Il s’oppose aux vins dits de “mono-cépages” que l’on retrouve particulièrement à l’étranger. Plusieurs formes d’assemblages sont possibles afin de révéler la complexité d’un vin.

Vous avez dit assemblage ?

En oenologie, l’assemblage consiste à composer un vin en associant plusieurs cépages et/ou plusieurs cuvées. On retrouve souvent des vins dit “bi-cépages” constitués de deux cépages. Mais les assemblages peuvent réunir jusqu’à treize cépages dans certaines régions. Les assemblages des vins d’appellation d’origine protégée, quant à eux, doivent respecter un cahier des charges précis établi par l’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité). 


Quels sont les différents types d’assemblage ?

On retrouve trois grands types d’assemblages : 

  • les assemblages de cépages, 
  • les assemblages de terroirs ou de parcelles,
  • les assemblages de millésimes.

Les assemblages de cépages tiennent leur origine d’une technique ancienne, la complantation, où les cépages étaient plantés sur une même parcelle. Aujourd’hui, les cépages sont plantés sur des parcelles distinctes et assemblés après la vendange. Parmi les régions phares de l’assemblage de cépages on peut citer Bordeaux ou le Languedoc-Roussillon.

Les assemblages de terroirs ou de parcelles sont pratiqués notamment en Bourgogne ou dans la Loire, où les vins sont constitués d’un seul cépage. Ici, on va jouer sur la typicité d’un même cépage qui va s’exprimer différemment en fonction du sol, de l’orientation, de l’âge des vignes, du type d’élevage (fûts, béton ou inox), etc.

Les assemblages de millésimes, c’est-à-dire de vins dont l’année de vendange est différente, sont tout à fait envisageables. Une seule condition : ne pas indiquer d’année sur la bouteille. L’assemblage de millésimes est même une des marques de fabrique des vins de Champagne.


Quels avantages à assembler des vins ?

L’assemblage permet d’obtenir des vins plus complets, plus riches. En associant des cépages complémentaires, on recherche une alchimie délicate afin d’obtenir le résultat le meilleur possible. Ainsi, on aura la possibilité d’enrichir la gamme aromatique et d’atteindre le bon équilibre en apportant davantage de vivacité ou de tanins. La richesse des vins d’assemblage est une qualité recherchée, marque de fabrique historique des vins de France.

L’assemblage peut également survenir afin de restituer la typicité d’un vin d’une année à l’autre. Ici, malgré les récoltes variant selon les années, on va chercher à retranscrire le caractère et la personnalité faisant la renommée d’un vin, garantissant aux consommateurs un plaisir similaire d’une année à l’autre.


A quel moment de la production assemble-t-on ?

Deux écoles s’affrontent quand il s’agit de définir le meilleur moment pour réaliser l’assemblage. Certains choisiront d’assembler directement à la vigne lors de la récolte. Quand d’autres préfèreront assembler après la vinification afin d’avoir un plus grand recul sur le rendu final. Cela permet en outre de créer plusieurs cuvées.


L’assemblage dans le Bordelais

L’assemblage de cépages est une tradition séculaire dans le Bordelais, conférant sa spécificité aux grands vins de Bordeaux. Ici, on le pratique tel un art cherchant le juste équilibre entre les cépages faisant la réputation du Bordelais : le Cabernet-Sauvignon pour sa structure tannique, le Merlot pour la souplesse, le Sauvignon pour sa puissance aromatique, le Sémillon pour sa richesse et son élégance…


L’assemblage en Champagne

Le Champagne a tous les droits en matière d’assemblage. Utilisant presque toujours les 3 dimensions de l’exercice afin de perpétuer le style de la maison et pérenniser la marque. On assemblera donc des crus aux caractéristiques différentes afin de créer d’infinies variations. On mariera également différents cépages, allant même jusqu’à associer des cépages à fruits rouges et blancs (sauf pour les blancs de blancs et les blancs de noirs utilisant une couleur de raisin unique). C’est d’ailleurs, le seul endroit de France où la législation le permet. Enfin, les vins de Champagne assemblent des millésimes aux qualités diverses. Associant les vins de l’année et les vins des années antérieures dits de “réserve”. 

Ces articles
Peuvent vous
intéresser